Souvenirs d’Iran

L’Iran, le pays aux deux visages. Les paysages désertiques, bruts, silencieux, quasi monochromes où l’infini semble s’être installé alternent avec les villes immenses où la population grouille, les bruits rugissent et les odeurs multiples virevoltent. Passage du calme des campagnes à l’effervescence des villes.

Ce qui est frappant en Iran, ce sont les paradoxes d’une société tiraillée entre modernité et traditions, entre un désir fort d’ouverture économique et le conservatisme religieux. Des habitants fiers de leur pays et de leur culture, mais qui n’aspirent qu’à partir.

Dans la sphère privée, on danse, on boit, on se dévoile, les langues se délient, l’authenticité prédomine. En public, on se cache.

Voyager dans ce pays est une aventure humaine extraordinaire.